Tension : une œuvre à quatre mains


Tension est une œuvre de Waly Seck créée en collaboration avec Makhtar Diouf, un artiste plasticien sénégalais.



Makhtar Diouf est né à Dakar en 1991. Il exerce sa passion pour l'art en dessinant sur les baobabs et les murs de Thiadiaye. Il est diplômé de l'École nationale des beaux-arts de Dakar. En 2020, il est primé parmi les artistes lauréats du salon d'art contemporain de l'Institut français de Dakar "Gueew bi ". En décembre 2021, il a exposé à la semi-biennale parcours de Dakar, et participé à des expositions virtuelles en Italie et en Espagne.


C'est en compagnie d'un tel artiste que Waly Seck a co-réalisé Tension, une installation artistique qui se compose d'une paire de chaussures en fer, complétée de chaussons de nourrissons de couleur rose, bleu et noir. L'idée première était d'en faire des chaussures universelles. Chaque chaussure est composée de cercles en fer récupérés dans les entrailles d'une usine et soudés les unes aux autres. Ce procédé semble être la marque de fabrique de Waly.

Mais ne voyez pas qu'une simple paire de chaussures en métal. Tension revêt une signification bien plus profonde et humaine. Les deux concepteurs ont en effet souhaité aborder le thème avec plus de poésie et un univers plus imagé. En effet, avec l'arrivée du COVID-19, le monde a fait face à une pression mondiale:

Être confiné était la nouvelle règle et de nombreuses incertitudes ont jailli de cette période. Encore aujourd'hui, l'actualité n'est pas plus rassurante car de nombreux conflits éclatent et secouent le monde. Et pourtant, nous continuons à avancer.



Tension est donc représentée à travers une paire de chaussures en mouvement. Il était crucial de reproduire cette dynamique pour illustrer le fait que la tension est aussi génératrice de mouvement. Puisque le mot "Tension" est toujours associé à des concepts négatifs, la démarche de l'œuvre ici est d'arriver à voir au-delà de ça. Ne pas se limiter au caractère primaire de la chose mais voir en elle une portée plus grande. Parce qu'après chaque tension, il y a une phase d'apaisement, la paire de chaussures en mouvement que représente l'œuvre arrive bien à illustrer cet état de fait.


C'est d'ailleurs l'œuvre Tension que Waly et Makhtar ont exposé à la biennale de Dakar. En mai 2022, dans le cadre des manifestations OFF de la Biennale des Arts de Dakar, Noir Concept présentait une exposition basée sur la transmission et l'interdisciplinarité des pratiques artistiques avec l'intervention de plusieurs artistes issues du continent ou de sa diaspora. Waly faisait partie des artistes sélectionnés.



Pour sa toute première participation aux OFF de la biennale de Dakar, il fut agréablement surpris par l'engouement autour d'un tel événement, ce à quoi, avoue-t-il, il ne s'attendait pas au départ. Ce fut l'occasion pour lui de découvrir le travail des artistes présents à l'exposition Shadowing, notamment Alexandre Kyungu dont l'œuvre Scar of the Earth l'a beaucoup marqué.


Avec Tension, tout comme ses autres projets à Dakar, Waly Seck a donc à cœur de mettre davantage en avant ses créations et d'aller à la rencontre du public. Sa participation à la biennale d'art de Dakar en est la preuve.



Waly nous parle de Tension - A découvrir en vidéo

Images recueillies par Isabelle Mbuyamba pour Noir Concept


 

@Waly Seck

@Mbaye_Diaga_diouf



11 vues0 commentaire